Armés de leur générateur d’ondes basse fréquence, il ne suffit que de quelques secondes à Seth Robertson et Viet Tran, deux étudiants américains, pour réduire, très proprement, les flammes à néant. Source

Publicités

Une réponse "

  1. VIDOR Anny dit :

    Très intéressant
    A SUIVRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s